lundi 22 mai 2017

Des étudiants bientôt équipés de nouveaux noms de domaine

La majorité des étudiants ont déjà un email avant de commencer leurs études, c’est un email qu’ils garderont probablement...toute leur vie. Quand bien même leur employeur leur en fournira un pour travailler, des écoles de commerce prennent les devants pour préparer leurs étudiants en Finance à se différencier en abordant le marché du travail avec un email plus “pro”.

Certaines écoles de commerce, qui proposent des Masters en Finance Internationale notamment (Chartered Financial Analyst (CFA), Professional Risk Managers (PRM) et AMF), accompagnent très tôt leurs étudiants à l’approche des entreprises auprès desquelles ils souhaiteront postuler plus tard pour un emploi. Si cette démarche est à présent courante dans les écoles de commerce au niveau du fond, qu’en est-il de la forme?

prenom@nom.forex
En effet, la forme importe beaucoup pour se différencier sur une pile de CV...ou lorsque l’on envoie un email. Suite au lancement des nouvelles extensions Internet, il est à présent possible, grâce aux noms de domaine, de se démarquer lorsqu’un recruteur, un employeur ou un chasseur de têtes, va recevoir l’email d’un étudiant ou parcourir son Curriculum Vitae.

Par exemple, un futur trader qui utilisait un email “gmail” ou ”hotmail” peut aujourd’hui se présenter avec un email du type: prenom@nom.trading , prenom.nom@entreprise.broker ou encore: moi@projet.markets

Les emails d’antan ont bien servi, mais ils datent. Aujourd’hui, les Masters en Finance et autres formations de type école de commerce équipent gratuitement leurs étudiants d’un email en accord avec leur formation lors de leur intégration: libre à ceux-ci de continuer de l’utiliser lorsqu’ils se lanceront sur le marché de l’emploi.

Gratuit vous dites?
Gratuit...la ou les premières années. En effet, un nom de domaine n’est pas gratuit et bien qu’il coûtera quelques Euros à renouveler chaque année, 15€ HT environ pour un “.trading“, une école de commerce ne le proposera que pendant la durée de la formation à ses étudiants: un bagage non négligeable toutefois car c’est peut être celui-ci qui attirera l’attention d’un futur employeur.

Comment ça marche?
Un email personnalisé implique d’enregistrer un nom de domaine. L’école enregistrera, au nom de Pierre Dupont, un nom de domaine du type “dupont.forex”. Celui-ci pourra ensuite créer un blog, un site Internet ou tout simplement une redirection de son choix vers une autre adresse. Ce nom de domaine sera www.dupont.forex.

Si le nom de domaine importe peu à ce stade, c’est l’email qui est important car il permettra de se présenter de façon professionnelle avec un email du type: pierre@dupont.forex. Les futurs traders du Forex (“Foreign Exchange market” ou marché des changes) comprendront. Attention, c’est le nom de domaine qui autorise la création de l’email: on ne peut pas créer d’email sans le nom de domaine.

A quoi ça sert?
Un email est un outil que l’on conserve toute une vie. Pour de nombreuses personnes, il sert tous les jours: pour recevoir les alertes de Facebook, pour s’inscrire sur des sites Internet, pour les démarches administratives, pour s’écrire, mais aussi...pour chercher du travail. Le prix que l’on payera pour renouveler son nom de domaine personnalisé permettra de créer l’email: autant qu’il soit beau et en accord avec l’activité ou la personnalité de l’étudiant. Des bureaux d’enregistrement accrédités proposent l’email gratuitement suite à l’achat du nom de domaine. Celui-ci pourra être exploité pleinement ou tout simplement redirigé vers le profil Facebook de l’étudiant.

Acquérir un nom de domaine est un peu comme adopter un animal: une fois la démarche effectuée, on ne s’en sépare plus. L’email est un outil du quotidien et dont le nom de domaine associé deviendra peut être celui d’un projet d’Entreprise. Les traders indépendants exploitent un nom de domaine qui se termine en “.trading” pour leur site Internet et les courtiers internationaux, en “.broker”. Un nom de domaine s’achète auprès d’un bureau d’enregistrement accrédité.

Version originale de l'article déjà publiée (et non modifiée) sur le Journal Du Net.

vendredi 27 novembre 2015

Le Club "des nouveaux gTLDs"

Perdu dans toute cette information sur les nouvelles extension Internet?

Une Newsletter "nouveaux gTLDs"
Au travers des différentes initiatives lancées depuis quelques années par Jovenet Consulting, il m'arrive encore que l'on me dise: "Jean, j'ai du mal à suivre tes publications". En termes simples: tu publies trop sur trop de supports différents.

Afin de proposer un support de lecture unique et définitif, j'ai souhaité créer une Newsletter pour les nouvelles extensions Internet. Il s'agit de la nouvelle Newsletter de gTLD.club: le Club des nouvelles extensions Internet.

Quel contenu?
Les publications de la Newsletter se concentrent exclusivement sur les nouvelles extensions Internet. En clair, vous recevrez l'information sur les articles parus sur le sujet: couverture de l'information Française sur les nouvelles extensions ainsi que l'info Internationale (en anglais): "The new gTLD info of the day", les publications de mes propres articles dans la presse, les annonces de l'ICANN (évènements, second cycle d'appel à candidatures, etc...), les annonces de la Trademark Clearinghouse (annonces de nouvelles périodes de Sunrise, lancements, clôtures, évènements, etc...), publication de chiffres: annonce de la parution de rapports hebdomadaires sur les volumes d'enregistrements d'extensions Internet, rapport hebdomadaire sur les variations des enregistrements de nouveaux noms de domaine des ".VILLEs" (par exemple ".paris"; ".miami", ".tokyo", ".nyc"...

Concrètement: comment ça se passe?
Dorénavant, l'ensemble des publications quotidiennes de gTLD.club est compilée et publié dans cette Newsletter qui est envoyée le soir même (tard). Ainsi, l'ensemble des publications du jour précédent arrive directement dans votre email le lendemain matin.

Pour les fans de Twitter
Mes posts sur les nouveaux gTLDs, qu'ils soient en anglais ou en français, sont désormais publiés sur mon compte Twitter (jeanguillon), ainsi que les annonces de parution de la Newsletter quotidienne.


mardi 24 novembre 2015

Dans le cadre des dossiers du Vin, Bernard Farges s'adresse à Axelle Lemaire

Retrouvez l'intégralité de son discours à 13 heures sur gTLD.club (le Club des nouvelles extensions Internet)

Le 27 janvier prochain se déroule l’ouverture générale des extensions « .vin » et « .wine ». Pendant plus de trois années, la CNAOC, la communauté mondiale du vin et les pouvoirs publics français et européens se sont mobilisés pour protéger les Indications Géographiques dans le cadre de ces nouvelles extensions. En 2015, un accord commercial privé a été signé entre le secteur du vin et Donuts, l’entreprise américaine en charge de la gestion de ces nouvelles extensions. Il permet de lutter contre le cybersquatting et la contrefaçon et permet d’éviter la confusion des noms. Cet accord est confidentiel.

Ce mardi 24 Novembre, Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat au numérique en première ligne sur ce dossier aux cotés des vignerons interviendra lors de l’Assemblée Générale de la CNAOC à Paris.

Le discours de Bernard Farges, Président de la CNAOC, revient sur les dossiers « .vin » et « .wine » et évoque également les suites concernant la protection de certains noms sur internet et l’avenir de la gouvernance mondiale de l’internet.

Consultez l'intégralité de son discours à 13 heures sur www.gtld.club.

lundi 23 novembre 2015

Le Ghost Security Group s'en prend à Daesh

Toujours d’après le site du collectif, le Ghost Security Group aurait trouvé plus de 1 584 noms de domaine et plus de 14 000 comptes Twitter liés à ces groupes terroristes.

Les chiffres des extensions Internet francophones


Chaque semaine, le groupe Nameshield publie son rapport sur les évolutions et variations des volumes d'enregistrements de nouveaux noms de domaine (extensions francophones).

Cette semaine
  1. .XYZ : 1 636 016 enregistrements;
  2. .TOP : 892 188;
  3. .CLUB : 355 990;
  4. .SCIENCE : 329 302;
  5. .CLICK : 169 243;
  6. ....