Affichage des articles dont le libellé est spam. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est spam. Afficher tous les articles

mercredi 5 décembre 2018

Le Spam, c'est mal

Non, ce n'est pas la première fois que je reçois du Spam, et vous probablement non plus mais il arrive que tout à coup, mon email a été ajouté à une liste de spam, dont voici une copie d'écran ci-dessous, et tout y est:
  • Le faux rappel en objet;
  • Un email utilisant "campaign" non nominatif;
  • Un email envoyé à mon email personnel au nom de ma société;
  • Un domaine bon marché;
  • Le filtre qui qualifie le mail de spam automatiquement;
  • Le lien de tracking pour vérifier que la campagne a été un succès;
  • Un lien "unsubscribe" dont je doute fortement de l'action si je clique dessus;
  • Je m'arrête là :-)

(Cliquez pour agrandir)

J'ai ouï dire qu'une candidature .LIONS pourrait voir le jour lors du prochain cycle d'appel à candidatures, mais pense que nous avons là un bon candidat au .BLAIREAU

Je pense aussi que OVH pourrait consulter quelle est l'utilisation qui est faite de ses noms de domaine à bas prix...et par qui.

mercredi 7 octobre 2015

Trouvez l'erreur...

C'est parti pour le Spam
Ce qui devait arriver, arriva. Ceci est mon premier spam reçu de ce type. Bien que mon email doit déjà faire partie de toutes les listes de spam de la planète, je suis inquiet de constater que l'extension Internet ci-dessous va probablement contribuer à perfectionner le - déjà très excellent - filtre de spam de Google. Peut être n'est ce pas une bonne chose pour OVH.

De quoi parle t'on ici?
Si le spam graveleux reçu ci-dessous est tout à fait le genre d'email que l'on ne lit plus depuis longtemps, des questions se posent ici:
  1. OVH est un prestataire de service pour les noms de domaine (un Registrar), aussi titulaire de son extension Internet dont il autorise les intéressés à acheter un nom de domaine se terminant en ".ovh". Dans le cas présent, nous avons à faire à un spammeur qui utilise un nom de domaine se terminant en ".ovh". Bien que OVH n'est très probablement pas l’émetteur de ce spam, ne devrait-il pas être plus attentif à ce genre d'actions afin de ne pas ternir son image?
  2. OVH est une marque qui a tout mon respect mais dans le cas présent, son nom contribue au développement de Spam et en son nom. Quels sont les mécanismes permettant de l'informer de ce genre de nuisances, existent-ils (réponse bienvenue)?
  3. N'est-ce pas une leçon à recevoir pour le second cycle d'appel à candidatures aux nouvelles extensions Internet? Vendre ses propres noms de domaine n'implique t-il pas de se poser la question de l'exploitation négative qui pourrait en être faite en amont?
  4. Les noms de domaine courts, celui utilisé ci-dessous en particulier, incitent à penser que cet email pourrait être envoyé par OVH: quid du choix des noms qu'une marque autorise à l'enregistrement par un tiers et qui pourraient donner l’impression de la représenter?
    Nous nous rappelons de cette marque de bière qui proposait aux intéressés de créer un email gratuitement en exploitant son nom de domaine. Une campagne de spam avait été réalisée par un tiers en utilisant  un email générique commençant par "marketing @ _ _ _ _ _ _ .com".
Le SPAM reçu:



Rappels nouveaux gTLDs:

jeudi 19 février 2015

Phishing nom de domaine (un de plus)

C'est assez bien présenté, on pourrait presque y croire. Attention donc car si c'est arrivé dans mon dossier SPAM c'est que de nombreuses autres personnes ont du le recevoir aussi. Le bureau d'enregistrement accrédité qui hévberge le nom de domaine est Chinois.

L'email reçu:



Y compris la procédure de paiement sécurisé est crédible:


Rappel:

lundi 16 février 2015

Efficacité des filtres anti-spam de Google: un grand merci

Comme beaucoup, je regarde mon dossier SPAM de temps en temps et parfois, mon regard se pose sur certains emails à présent familiers.

Des emails m'appartenant qui commencent par "contact" et auxquels sont envoyés d'autres emails en provenance de domaines évocateurs...pas de doute, nous avons à faire à un spammeur qui collecte les données.

La panoplie est complète:

  • des coordonnées cachées ou curieuses;
  • noms de domaine hébergés chez OVH;
  • un lien pour se désabonner ne fonctionnant pas - pensez-vous, j'ai déjà essayé - et qui indique: "Nous vous avons désabonné(e) de notre Newsletter. Conformément à la Net Etiquette et aux recommandations de la CNIL, nous n'utiliserons plus cette adresse et ne la communiquerons pas à une autre société. Important : Pour des raisons techniques vous pourrez éventuellement recevoir encore pendant 48 heures des mails de notre part qui étaient déjà "dans le circuit". Nous nous en excusons par avance".
Amusant, le produit vendu n'est autre qu'une campagne de spam d'emailing.

Le Spam reçu:


Nous avons posé la question suivante à OVH:

"Bonjour, je suis bombardé de spam par la société derrière ce domaine et qui est hébergée chez vous, quelle est votre procédure pour que cela cesse? Merci".

Bien que ce post ne résoudra probablement pas le problème du SPAM en général, je tiens néanmoins à remercier Google pour l'éfficacité de son filtre anti-spam, ainsi que OVH pour sa prise en compte de ce problème récurrent qui m'impose de vérifier mon dossier SPAM environ une fois par semaine.

Je ne manquerai pas de faire suivre la réponse de OVH, qui, nous n'en doutons pas, sera à la hauteur de la qualité de son support. Encore un grand merci à OVH. OVH signifie "On Vous Héberge".

Rappel:

vendredi 28 novembre 2014

Le SPAM pour le .PARIS, c'est parti...

Du SPAM j'en reçois, mais celui là n'est pas mal du tout. Un grand moment de partage:

"Bonjour,
Sauf erreur, je n'ai pas eu de retour de votre part suite à l'email que je vous ai envoyé à propos du .PARIS".

Pardonnez-moi Monsieur, mais de quel email parlez-vous et...qui êtes vous?

"Je pense que l'ouverture de cette extension présente des opportunités, mais également de nombreux risques en termes de cybersquatting pour les actuels titulaires de noms de domaine en .FR ou en .COM qui n'ont pas encore fait valoir leur droit".

Comment? Le .PARIS présente des risques en termes de cybersquatting? Mais qu'en pense la ville de Paris?

"En effet, dès le 2 décembre prochain, les particuliers pourront, au même titre que les entreprises, réserver des noms de domaine en .Paris, selon la règle du "premier arrivé, seul servi".

Aussi, je vous conseille de protéger vos marques ou noms commerciaux stratégiques si vous ne l'avez pas encore fait, en les réservant à l'identique en .PARIS. Le tarif de réservation est de 47 € HT/an".

C'est très curieux, vous êtes moins cher que chez OVH, mais comment faites-vous? Vite je change de Registrar.

"Pour réserver vos noms de domaine, envoyez-moi par email la liste des marques à protéger ainsi que vos coordonnées".

Mais...si vous connaissez mon email, c'est que vous devez avoir mes coordonnées non? Sinon...comment se fait-il que vous connaissiez mon email? Est-ce parce que c'est celui qui figure sur la base de données Whois? Notez que je ne vous en veux pas si vous ne me répondez pas.

"Je reste à votre écoute pour tout renseignement complémentaire ou pour faire le point sur la stratégie à adopter pour votre entreprise".

Et bien soyez aimable de commencer par me supprimer de votre liste de spam. Et si je puis me permettre, un email qui commence par "Sauf erreur, je n'ai pas eu de retour de votre part"... Bref...mais je pense qu'on a déjà du vous le dire :-)